"L'UNIVERS DES SIGNES,LES SIGNES DE L'UNIVERS" 5EME PARTIE : MONTEE DE LA FACE CACHEE DU MONDE

A RESISTANCES DES SOCIETES PRIMORDIALES ET STRATEGIE ETATIQUE DE SOUMISSION:

thème: décolonisation et agriculture extensive remplacée progressivement par un culture intensive utilisant les engrais chimiques issus des surplus de la chimie de la seconde guerre mondiale.

B CROISSANCE DES VILLES, GESTION DES FONCTIONS ET RESISTANCES DES MILIEUX ARTISTIQUES:

thème: désertification des campagnes, prise de pouvoir de la sphère virtuelle sur l’économie réelle et rébellion dans les villes de la deuxième génération d’immigrés soutenue par la sphère artistique, dans les années 80.

C UNIFORMISATION DES MODES DE VIE ET INTERNATIONALISATION DU CONCEPT D’ART :

thème: monopole de la grande distribution sur la détermination de la consommation et dénonciation de l’art conceptuel et contemporain de ce  mouvement d’uniformisation qui l’a fait accédé à un statut mondial par ailleurs, l’art engendrant des zones d’innovations urbaines, où se concentrent un nouveau tissus urbain.

D L’APPORT DE L’ART AFRICAIN A LA CULTURE DE MASSE DES MEGALOPOLES.

thème: du jazz à la pop, au reggae, en passant par le rap, le renouvellement incessant de la musique noire dans l’éventail des styles adoptés par les jeunes générations du monde globale.

E CRISE DU THEATRE ET SENTIMENT DE LA THEATRALITE DES RELATIONS SOCIALES:

thème: théâtre subventionné et théâtralité des relations dans le monde de l’entreprise conditionnées par les nouvelles techniques managériales des années 90.

F TELEVISION ET AUTRE AVATARS DE LA PEINTURE:

thème: Quand la peinture moderne meurt, la télévision n’en est qu’à ses balbutiements, loin de ce que pourrait offrir un écran non plus délire d’artiste mais reflet stricto sensu des pensées et rêves du téléspectateur, mort de l’artiste,avènement de l’artiste -téléspectateur en un processus d’inter-activité croissant, l’écran pouvant lire l’image mentale du spectateur , préalable à sa futur télé-transportation physique.

H LE POUVOIR DE L’ECRITURE DANS UN MONDE DE LECTEUR :

thème: développement croissant de la signalétique dans l’espace urbain, expansion de l’illusion d’une croissance sans entropie et résistance de la littérature noire ou branche de la littérature dénonçant les travers de l’utopie d’une société moralisante.

I LE PROJET ARCHITECTURAL ET LA VOLONTE POLITIQUE :

thème: du désir de désenclavement des ghettos sociaux-culturel par le développement des mégalopole à la réduction des marges de manoeuvres de la politique néo-libérale du point de vue social.

J L’UNIVERS BIDIMENTIONNEL ET LES SIGNES DE L’UNIVERS

thème: du petit écran à l’ère informatique , rien n’aura empêché le XXIème siècle d’être spirituel et tourné vers des interrogations religieuses.

MONTEE DE LA FACE CACHEE DU MONDE :

_________________________________________

A l’aube du IIIème millénaire, le monde parlait du « bug » informatique de l’an 2000. Les ordinateurs du monde entier pouvaient être déréglés. Il ne s’était rien passé. Le bug, redouté, n’avait pas eut lieu.


La TERRE, ceinte depuis l’espace par des satellites artificiels d’observation et de relais en télécommunication, hoquetait les rythmes électroniques et les performances vocales du mouvement « hip-hop », jaillis des décombres du Bronx, 20 ans plus tôt, avec le même impact universel que le jazz en son temps, sur ce que la conscience mondiale nomme maintenant  la planète. Notre planète, celle des humains désireux de sauver la TERRE d’une catastrophe climatique annoncée.
Tandis que la génération des années 40, attendait du XXIème siècle : la fin de son labeur. Pour certains, c’était l’espoir d’un progrès quasi absolu, qu’avaient inauguré les fabuleuses avancées médicales. La greffe du cœur… le séquençage du génome humain… Quand bien même les recherches sur l’embryon humain, le premier clonage d’un être vivant, estompait la conscience ethique au sein de  la recherche scientifique ; faisait même redouter la ruine de l’âme : l’éternité n’avait jamais semblé aussi proche pour les humains.


Lorsque, inopinément, au désespoir terrifiant des uns, au bonheur des autres : le monde s’était rappelé au monde. Et tous, nous pûmes constater sur le petit écran, le premier évènement historique du XXIème siècle, retransmis en direct.


Les deux géantes de NEW-YORK, vacillaient, percutées par deux avions de ligne détournés par des terroristes, s’effondraient, boutées, comme par un doigt géant, hors de leur verticalité hallucinante ; en une disharmonie de métal hurlant, de béton décharné, de bureaux déchiquetés, plein de cris, de peurs, de tremblements. « Twin Towers » s’écrasant une à une. Mue, chacune, en poussières et en cendres. Bientôt remplacées par une nuée incroyable : surhumaine colonne grisâtre aux flancs noirs, s’élevant au milieu des gras de ciel, en noyant tout sur son passage. La voyez-vous, depuis l’espace, cette nuée ? Elle a plongé le monde dans la hantise du terrorisme, et a été le déclencheur de deux guerres majeures qui ont fait plus de cent mille victimes. Guerres censées laver l’affront fait à la superpuissance américaine, blessée dans sa chair et sur son sol.


Ravages d’une guerre censée instaurer un ordre nouveau dans le Moyen-Orient… cette guerre aura marqué la dérive autoritaire des pays démocratiques, levés comme un seul homme, contre le terrorisme islamique, en déclanchant un processus sécuritaire préventif, par le vote de lois spéciales inédites, qui autorisent un système international de surveillance des individus. Hérité du programme nommé « échelon », mis en état d’activation dans les années 90, à la fin de la guerre froide entre les deux superpuissances, les USA et l’URSS, le procédé consiste, muni d’un lexique informatisé de mots clé, à classer de manière électronique, les télécommunications, et à tracer les appels le cas échéant.

 

mais la montée de la face cachée du monde prend plusieurs aspect, en ce début de siècle. Il ne s’agit pas que de la montée en puissance de l’économie CHINOISE et des pays emergeants ,relativement à l’Occident dont la crise est au moins aussi économique qu’existencielle.

La figure emblématique à retenir n’est pas seulement celle  du trader, du Président noir, ou du terroriste monopolisant les consciences par un acte de guerre inimaginable, elle nous est révélée , en cette année 2011, par la volte-face des peuples arabes eux-même que toute vision déformée eut pu nous montrer soumis à un ISLAM salafiste extrémiste , tandis même que leur soulèvement contre leurs vieux dirigeants, relève de l’aspiration à l’idéal démocratique.

Prétendre que l’Islam est antinomique au mouvement démocratique,c’est méconnaitre l’organisation conceptuelle du processus de prise de décision de la communauté musulmane qui, certes, semble marcher sur le tête en ce début de siècle. Car le Coran est compréhensible par la Souna; et l’acte de pensée du croyant devrait être guidé par l’activité de quatre écoles ayant leur particularité.

Lorsqu’un fait n’est compréhensible, dans son injustice, ni par le Coran, ni par la Souna ( qui s’attache à relater la vie du prophète), ni par les quatre écoles, ni par la coutume : le scientifique recourt à ce qu’on peut traduire comme la connaissance. Celle-ci, après une étape intermediaire, consacre l’effort intellectuel, soit l’acte par lequel l’effort de pensée des autorités religieuses devrait  tendre à répondre à ce qui était incompréhensible. La fatoua, dont on a tant parlé, étant le consensus des savants pour réaliser quelque chose qui n’était pas écrit ( dans le sens de pas lisible). Elle ne consacre pas spécifiquement l’attaque, mais peut faire acte de jurisprudence, pour ceux qui suivent ses recommandations. L’important étant de souligner le message du prophète par l’étude de la Souna, qui permet de ne pas focaliser sur une interprétation simpliste du Coran. Pas d’étude du Coran sans compréhension par la vie du prophète, ce que ne  font pas les salafistes extremistes.

Mais il est vrai : la guerre entre les américains et les arabes est déjà latente dans les années cinquante. Le coup d’état en IRAN , organisé par la C.I.A, pour installer le shah d’IRAN,  permet aux ETAT-UNIS d’avoir la mains mise sur l’or noir, tant convoité. Par ailleurs, un accord lie , à cette époque , la FRANCE et le pouvoir en place relativement à une participation financiere déstinée à doter la france d’installation permettant la création d’uranium enrichi, or le contrat stipule qu’une partie de cet uranium doit revenir en IRAN, le contrat ne sera jamais honnoré et réclamé en vain par khomenei et ses successeurs. Ceci est à la source même des litiges actuels autour de l’accès au nucléaire iranien.Le conflit Israelo-palestinien de 1967, le soutient des ETATS-UNIS à ISRAEL,puis la guerre d’AFGHANISTANT contre l’URSS, bien qu’ayant vu le parti pris des ETATS-UNIS pour les afghants, n’aura fait qu’accentuer le desir de revanche des plus extrémistes, ce ,comble du cynisme démocratique , d’autant lorsque du jour au lendemain , en 1990 SADDAM HUSSEIN , au par avant allié de l’occident , devient l’homme à abattre : s’en est trop pour BEN LADEN rompu au combat par la C.I.A , elle-même…

10 ans après les attentats, sa mort ne marque que l’épilogue du 11 SEPTEMBRE 20o1, l’Histoire ne nous instruit sur les peuples eux-même que lorsqu’ils arrivent à faire choir toutes les tyrannies ; et certes, les nations arabes doivent entendre que la tyrannie religieuse  n’est pas viable quand elle n’est pas supportée par les nations dominantes… Et si les nations dominantes du monde n’ont pas sue dans un premier temps favoriser la portée universelle de ce rapprochement de l’ISLAM avec l’idéal démocratique, il faut espérer que ces soulèvement en TUNISIE, en EGYPTE, au MAROC, en lybie avec la contribution de la FRANCE et du philosophe diplomate et guerrier BERNARD-HENRY–LEVY,ce soulèvement en SYRIE  dont on veut souhaiter qu’il accouche d’une véritable démocratie,ces soulèvements au barhrein, au YEMEN : que  cela inaugure le véritable 1er épilogue du 11 SEPTEMBRE, le second devant être l’intégration de la PALESTINE à L’ONU… et non l’embrasement généralisé du monde musulman dans une guerre qui soit les prémices d’un futur obscurantisme religieux impitoyable et pour les libertés humaines et pour la condition de la femme en Orient…

quant à la TURQUIE , celle-ci n’intègrera l’EUROPE que lorsque cette dernière sera réconciliée avec elle-même, comme pour l’EUROPE l’avenir n’est peut-être pas seulement géographique mais plutôt politique et affaire d’idéaux et qu’un consensus avec les pays bordant la MEDITERANNEE doit contribuer à faire naitre les ETATS-UNIS d’EUROPE et plus au sud les ETATS-UNIS d’AFRIQUE. Préalable à l’affirmation du continent AFRICAIN,qui serait le dernier acte de la montée de la face cachée du monde.Mais les populations africaines pourront-elles s’animer si leur ressortissant present sur le sol europeen par leur don, continuent d’assurer leur silence ?

(plusieurs absurdités historiques avaient été glissée dans cet essai ici corrigé. Elles étaient destinées à mesurer dans quelle mesure les lecteurs de ce blog sont vigilants et critiques. Personne n’ayant fait de remarques, ma foi, je ne réitèrerai pas …Par ailleurs,beaucoup de critiques m’ont été formulées après l’écriture de ce brouillon du projet »l’univers des signes ,les signes de l’Univers ». Je dois avouer qu’elles sont en partie fondées : mon enthousiasme pour le pringtemps arabe ne pouvant se fonder aussi sur le fonctionnement des institutions islamiques en les prenant pour un gage de future démocratie, si tant est que je veuille bien faire acte d' »IDEOSTRATEGIE », aussi  ai-je corrigé mon texte dans le sens d’un exhortation au monde musulman)

Publié dans ideostratégie, l'univers des signes, les signes de l'univers Tagués avec : ,
2 303 commentaires sur “"L'UNIVERS DES SIGNES,LES SIGNES DE L'UNIVERS" 5EME PARTIE : MONTEE DE LA FACE CACHEE DU MONDE
  1. First off I want to say fantastic blog! I had a quick question that I’d like to ask if you do not mind. I was curious to find out how you center yourself and clear your head before writing. I’ve had difficulty clearing my thoughts in getting my ideas out. I do take pleasure in writing however it just seems like the first 10 to 15 minutes tend to be wasted just trying to figure out how to begin. Any suggestions or hints? Many thanks!|

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*