Étiquette : poème contemporain

La caïque à l'ivresse tendre

Mon amour, tu es le gouvernail érubescent de mon bonheur, j’aime le voyage, la traversée, l’horizon où tu veux nous guider ; malgré les tempêtes, les fêlures du Tonnerre dans le ciel, les pluies serviles  du Déluge, je prendrai ma

Publié dans Poème Tagués avec : ,

LE GENERAL DESARMé (poème)

La lumière de mon cœur s’est endormie. Je l’ai laissée se reposer sur la couche, ai enfilé mon manteau et suis parti dans la nuit : la voute céleste égale le trouble immense qui me touche, bouscule ma bonne humeur

Publié dans Non classé, Poème Tagués avec : , ,

LE GENERAL DES ARMEES ( voir poème)

Voici venu le moment La joie de chien fou et fougueux de la jeunesse se tempère dans mes veines De nouveau je vois l’homme le plus vieux du monde m’habiter Dieu m’en est témoin concernant cette vie je n’ai pas

Publié dans Poème Tagués avec : ,

le général des armées

Patrickrakotoasitera (Je suis le général désarmé) Note : -/10 général des armées c’est ce que je suis somme des armes de la terre c’est ce que je souhaite désarmer mes armées c’est ce que désarmé je ferai depuis combien de

Publié dans Poème Tagués avec : ,

poeme integral "j'ai compris"

J’AI COMPRIS POURQUOI BOUDDHA, MAO MAIS ET TOI, PLANEZ AU-DESSUS DE LA LUNE : TU ES L’ETRE QUI SUIVAIT LE MEME CHEMIN QUE MOI ; NOUS NE NOUS SOMMES PAS RENCONTRES AU CROISEMENT DU DESTIN. IL N’Y A PAS DE

Publié dans Poème Tagués avec : , ,

A TOUS LES CHATS BOTTES BUTES PAR LA BEAUTE BOULONNEE DE MONSIEUR du buffet

  << ILE SAINT-GERMAIN : PARADIS DU PEUPLE PRIMITIF FACON ART BRUT >>   CHANSON BOULONNAISE : la la la la LA la la la la la     ALLONS DECOUVRIR LES IDEES INDOCILES DE NOS CHEUVEUX , DANS LA

Publié dans chanson, Poème Tagués avec : ,

J'ai compris pourquoi MAO MAIS BOUDDHA et TOI planez au_dessus de la LUNE

Patrick rakoto (J’ai compris pourquoi Mao mais Bouddha et toi planez) Note : -/10 “ J’AI COMPRIS POURQUOI BOUDDHA MAO MAIS ET TOI PLANEZ AU-DESSUS DE LA LUNE “ VALSE de type : « Mais Amélie lit comme une douce

Publié dans chanson, Poème Tagués avec : ,

LE TRANSIBERIEN DE LA FOLIE

Patrick rakoto asiter (LA PROSE DU TRANSIBERIEN DE LA FOLIE) Note : -/10 DEMONSTRATION DE L’INEXISTENCE DE LA LOGORREE OU QUAND ON NE PEUT PARLER POUR NE RIEN DIRE MEME SI ON EST FOU :MONOLOGUE DU FOU FACE A SON

Publié dans Poème Tagués avec : , ,

Poème pour Soeur Emmanuelle

Compte les larmes des femmes, Sue des gouttes d’enfants, un jour océan, tu combleras l’extase. Ainsi parlait, Asmaé le bien nommé qui disait Yallah, Kadima, en avant… Ceux qui restaient derrière criaient On fait ce qu’on pneu ! On fait

Publié dans Poème Tagués avec : , ,