Mois : août 2009

chanson dolybrachiocéphale tirée de "GULLY et VAIRE",opéra électronique:

POUR MONSIEUR SHIHIRO:   GULLY toujours à la recherche de son fantôme se réfugit dans un coin de ciel où il surprend un autre fantôme discuter avec CLARTE, le DIEU de Lumière:   GOTTHEIT :  << DOLY>> ko¨nnt ARISHE sein.

Publié dans chanson, opéra electronique, Poème

 

Publié dans Non classé

Deprecated: Directive 'allow_url_include' is deprecated in Unknown on line 0