Chère Maman, là où tu es, sans doutes, les perles de pluie tombent en même temps sur les champs que les cœurs, et elles irriguent les âmes aussi simplement qu’un allaitement cosmique devenu la norme de la transaction des étoiles …

« ô Maman si tu voyais ma vie, ô Maman si, scie, si la branche où je suis assis … » Read more »