Le sentier suprême des âmes bleues

Couverture d’ouvrage : Le sentier suprême des âmes bleues

Un voyage initiatique

Extrait :

Le delirium tremens.

 

 

Le quoi ?

 

 

Le delirium tremens.

Publié dans
Un commentaire sur “Le sentier suprême des âmes bleues
  1. Cam dit :

    « Ecrire et laisser pisser le cerveau comme l’ange de la fontaine sans miracles ». Ça m’arrive, souvent.

    Un texte intéressant dans sa construction, une interprétation libre, pas de but précis. Je l’ai lu en sautant des lignes, est-ce que j’ai bien fait ? Je suis peut-être à côté de la plaque. L’important dans une oeuvre c’est qu’elle touche le public d’une façon ou d’une autre, non ? Mission accomplie, mon cerveau est tout retourné ! Merci Patrick !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*