COMMENT GERER UN BLOG : ASTUCES ET CONSEILS

Face à l’afflux des questions relatives au sujet : je me devais de tenter de donner mon point de vue sur le fonctionnement et la gestion que nécessite un blog , point de vue destiné à toutes personnes désireuse de se lancer dans l’aventure du Web interactif .

Tout d’abord, et même si je m’avance quelques peu, car je suis ce qui s’appelle : nul et incompétent en informatique ; je crois qu’il ne vous sera pas trop difficile de choisir la plateforme spécialisée qui vous permettra de créer votre blog. La mienne se nomme « WordPress » et  même si je ne dispose pas de la dernière version de « wordpress » , je dois avouer que je suis assez satisfait  du bon fonctionnement de mon blog, lequel a pour particularité d’avoir été ajouté à un site avec lequel il fait entièrement corps. Cette dernière particularité étant l’oeuvre de mon web master ; d’ailleurs : je conseille à toutes personnes qui désirerait créer un blog et un site abouti , si les finances suivent bien sûr, ou comme moi si vous vous faites aidé gracieusement : de trouver appui auprès d’ un web master professionnel ou d’un amateur d’informatique éclairé. Et un fois votre blog monté, de vous familiariser avec votre interface , ou votre bureau , soit la partie du blog non accessible au public , où vous aurez accès à vos articles, vos brouillons, et où vous  pourrez gérer le flux de vos commentaires.

Cette étape qui peut prendre un certain temps, une fois passée, vous serez confrontés à l’épineux problème du choix de vos articles , de la manière dont vous contez les rédiger , de leurs fréquences, et vous pourrez ,alors, à l’aide des sites de statistiques, avoir une idée, même si elle est parfois vague ou datée, de l’affluence que génère votre production littéraire.

Le choix des articles est crucial , aussi référez vous en à vos thèmes de prédilection. Si vous aimez le sport devenez le nouveau Blondin du cyclisme par exemple, et démarquez-vous par un style adapté à vos sujets ; ou par un point de vue , ou un angle d’attaque inhabituel pour ce genre d’articles. Mais quelque soit votre sujet, pensez à alimenter vos connaissances par la lecture assidue des quotidiens ou des magazines sur les plates bandes desquels vous vous lancez. Pour ma part , lorsqu’on fait le décompte de mes articles il est notable que j’ai un certain goût pour l’actualité de guerre, l’économie , les sujets polémiques , l’Histoire ,la critique d’art à travers les exégèses de tableau que j’ai pu commettre, la Poésie à laquelle je m’adonne avec toujours un égale plaisir; ainsi que les romans dont, sur mon blog, je donne à voir des extraits , et que récemment mon nouveau web master m’a permis de publier intégralement ,en téléchargement gratuit ( ce qui s’appelle du marketing virale). Bref, si vous ne savez par où débuter faites la liste de vos points forts, énumérer sur une feuille vos passions , et sans d’abord les détailler, imaginez quels sujets vous souhaiteriez aborder. Bien sûr, vous pouvez avant faire le tour du web ; ou vous contenter d’un blog sur lequel vous laisseriez vos impressions, vos sentiments du moment, votre point de vue sur la vie, vos amis , vos amours : l’important est que vous soyez guidés par la nécessité d’écrire et le besoin de partager avec autrui. Cela peut marcher, nombreuses maintenant sont les publications personnelle qui ont donné lieue par la suite à des livres ou des films : je pense notamment à cette auteure qui travaillait dans les supermarchés, devant sa caisse enregistreuse, à longueur de journée, dont le journal retranscrivait les impressions, les remarques des clients … etc, qui a été suivi par des milliers d’internautes, et dont, en France, on a pu voir le film. En revanche, si vous décidez de vous lancer comme je le fais assez souvent, dans une thématique plus particulière telle que l’économie ou , autre exemple, la critique de cinéma : il vous faut suivre l’actualité et ne pas hésiter comme je m’y emploi à analyser les journaux, les émissions radios thématiques, les émissions télévisuelles,ou tout ce que vous trouverez sur le net relatif à votre sujet ; afin de produire un article qui ne fut pas trop ridicule au regard de ce que peuvent produire les médiats officiels et professionnels.Pour l’avoir fait souvent, cela peut prendre des heures de décortiquer les journaux , de prendre des notes à la volée lors d’un discours important, heureusement l’arrêt sur image permet de revenir sur le détail qui vous aurait échappé ; de plus , il est aussi important si on a la mémoire défaillante de se faire des fiches sur les sujets à traiter, tout en choisissant le bon moment de publication. Ainsi , écrire un article à chaud immédiatement après l’évènement vous assure l’exclusivité, je n’ose pas dire le scoop; malheureusement, parfois il faut attendre un peu et laisser passer le flot des article des journalistes, et pour en savoir un peu plus, et pour par exemple , réaliser des synthèses ou , si on le peut, des analyses plus approfondies que permet un plus grand recul.

La rédaction de l’article est elle aussi cruciale. Il est important si vous ne savez pas écrire directement à partir du clavier, que vous rédigiez par écrit avant de vous lancer. Quant-au style, j’ai pu remarqué que les lecteurs seront plus indulgent avec vous si vous faites des fautes d’orthographe , ce qui est mon cas, tandis que votre style est lui acceptable ou appréciable ; car l’inverse n’est pas vrai : les lecteurs ne restent pas si l’impression de lecture est mauvaise ; si vous vous embrouillez trop dans vos propos , ou si autre chose, comme une abondante iconographie ne vient pas divertir le visiteur d’une prose défaillante. Un seul remède : employez-vous à écrire avec verve, discernement, et répartie : votre lecteur vous visite pour apprendre quelque chose ou se divertir, aussi ne le laissez pas avec une mauvaise impression : toute la variété des styles employables, du plus soutenu, au plus argotique doit être autant de secrets de fabrication d’un texte littéraire ou journalistique que vous devez , à la faveur de l’exercice, savoir maitriser. Dans le cas d’une argumentation, un petit conseil : il est utile d’être familiarisé avec les plus grands prosateurs que sont les philosophes : leur dextérité à employer les outils d’articulation logique des phrases entre elles – que sont les fameux : « mais « , « ou « , « et « , » donc », « or », « ni », « car »- place à l’acmé le processus du raisonnement : n’hésitez donc pas à vous instruire auprès d’eux. Pour un article gonflé de statistiques, si vous vous y essayez, il sera question de toujours déployer des phrases , si possible, au formes distrayantes, dirais-je, car plus le style est perfectionné ( ce qui peut prendre l’apparence de phrases simple) plus vous serez en mesure de ne pas perdre le lecteur dans la lassitude des chiffres; mais ,certes, l’exercice est difficile : et il est toujours très tentant de faire du copié-collé quand on est en face de statistiques. Concernant les droits d’auteur, oui vos écrits vous donne des droits, pour ma part , je suis toujours satisfait si je vois qu’un de mes articles a plu au point qu’on en vienne à le reprendre, le citer ou en donner de larges extraits : plus qu’un pillage de vos écrits, la reprise par d’autre de vos articles vous aide à vous faire connaitre, et participe à la circulation des idées , qualité propre au médiat informatique. Cependant, il est certain que vous ayez un droit de regard sur vos articles. Quant-à l’inverse : soit l’utilisation que vous feriez d’autres articles qui ne vous appartiendraient pas, certes également, ceci aussi est soumis au droit du copyright, mais que je sache il suffit, bien souvent, d’en faire seulement la demande auprès de l’auteur pour que celui-ci consente à vous accorder le droit de le citer, ou si vous désirez créer un sorte de journal international avec les articles des internautes,  si vous désirez publier son article sur votre site. Par ailleurs, dans le cas où vous vous sauriez doté d’une plume qui n’est pas de haut vol, il vous reste à employer des phrases simples, rapides, dynamiques, en enchainant les paragraphes rythmés ; de plus, en les décorant de vos meilleures photos , pour le coup, l’utilisation de photos qui ne vous seraient pas personnelles vous plaçant également sous le coup de la loi du copyright, mais je crois qu’en la manière les pratiques du web sont telles que tout le monde semble passer outre, à en regarder ces blogs d’un autre genre que sont les « facebook » et consort. Autre avantage du blog, si votre style ne se prête pas à de long articles : il reste que vous pouvez vous employer à montrer votre talent à travers des vidéos. Quelques comiques et à peu de frais ont réussi en France à rivaliser d’ingéniosité et de débrouillardise, et à gagner la considération d’un large public par ce biais ; du reste pour lequel il n’est même pas nécessaire de disposer d’un blog   : « youtube » suffisant.

Dernier aspect , dans le fonctionnement de votre site ou votre blog : l’affluence. Vous aurez peut-être des déconvenues si vous espérez tirer bénéfice tout de suite de vos écrits , comme les visiteurs sont capables , c’est sûr, de repérer un site intéressant et de le faire savoir à d’autres, aussi vite qu’ils seront capable de le fuir ,une fois que votre site ne les intéressera plus, parce que vous ne vous êtes pas renouvelé,  ou pour la raison qu’il n’est plus au goût du moment ; ou, comme cela m’est malheureusement arrivé, parce qu’un problème technique empêche qu’on consulte tout l’historique de votre production littéraire, et qu’après avoir lu la dernière page écrite : il n’y a pour le coup plus rien à lire, et donc pas à revenir , si d’autres articles ne viennent pas alimenter le blog. Or, et là je dois développer plus avant la particularité de mon cas, si la maladie qui me foudroie la tête par moment, en me conduisant inexorablement à l’hôpital, m’a permis de me faire connaitre : un reportage sur la schizophrénie dans l’émission « Zone interdite » m’ayant aidé à faire décoller le site, soit  en France , puis dans plusieurs autres pays , dont la Chine, le Japon, la Russie, l’Inde, le Pakistan aussi, je crois, et l’Afghanistan, de même que depuis et pour certains articles : dans les pays du Maghreb, ou de manière plus continue au royaume -Uni, en Afrique: l’Afrique centrale ; et bien sûr aux États-Unis, au Canada, et dans certaines petite île où visiblement on suit la production de mes tableaux exotiques, et dans d’autres pays encore dont je n’ai pas la liste exhaustives, l’affluence étant très dépendante apparemment de la qualité , et l’actualité de mes productions : Bref , la maladie m’a fait connaitre , c’est au redoublement de ses violences sur mon cerveau que je dois de ne pouvoir offrir à la lecture qu’un nombre restreint d’article par an , toujours obligé que je suis de faire ces sombres silence dans ma production , lesquels me coûtent et pas seulement en audience, même si , je le sais bien, un blog et un site se meurent à n’être pas mensuellement alimentés en articles nouveaux. Aussi n’hésitez pas à publier des articles sur votre blog , le plus souvent que votre inspiration vous en donnera l’occasion. Sachez au contraire de moi qui l’ignore assez bien , sachez utiliser dans vos articles les mots clefs qui permettrons à l’article de se distinguer  dans le foisonnement d’internet. Et dites-vous si vous constatez une perte de vos visiteurs, qu’il ne tient qu’à la qualité de votre production de vous attacher de nouveau les faveurs de votre public. Par ailleurs, sachez, si comme je le fais , vous vouliez vous aventurer sur le terrain miné de l’article politique que non seulement, une fois votre article publié et en fonction du degré certain de réaction qu’il peut provoquer, en bien et en mal , que vous devez assumer de ne pas plaire à tout le monde ; comme vous devez , si vous êtes dans un pays où la liberté d’expression est un mot sans contenu ni réalité , vous assurer d’être prudent ou assez motivé; si vous croyez  en la supériorité de la vérité et de la défense des droits de l’homme envers et contre toutes formes d’oppression ; car vous ne manquerez pas d’être exposé à la vindicte publique, dénoncé par votre hébergeur, voir mis en prison, votre site interdit et piraté par les instances dirigeantes; dans le cas ou vous n’auriez pas pris les mesures nécessaires et à votre sauvegarde et à la sauvegarde de vos données. J’ai quant-à moi déjà eu à évoquer quelles suspicions je nourrissais à l’égard des instances de contrôle d’internet , notamment sous la mandature de Nicolas Sarkozy , que j’aurais émaillée de mes nombreux articles critiques à l’égard de sa politique; j’avais déjà plus ou moins raconté comment lors de la guerre de Libye, il m’avait été impossible de faire paraitre sur ce blog un article relatif aux contrats d’armement passés entre le régime libyen et le président français , que je soupçonnais de n’avoir pas manqué de donner lieu à d’étrange rétro-commission – cet article écrit au début du conflit, il m’a été impossible de le publier jamais, pas même de le finir, mon ordinateur ne cessait de sauter pendant son écriture ; de même lorsque pendant l’élection présidentielle je m’étais employé à créer un compte twitter : impossible, ma messagerie explosa et mon hébergeur après que je le lui ai signalé , comble absolu, me fit savoir qu’il enverrait toutes les informations à un compte qui n’était pas le mien;  il est d’autres faits encore qu’ici je ne veux pas détailler pour n’en avoir pas distingué parmi eux ce qui relève de la maladie, de ce qui relève de la malveillance, voir du harcèlement ; je peux témoigner  , pour finir, et sur ma bonne foi, qu’il n’est plus d’articles que j’écrive, sans qu’un cadre rouge n’apparaisse en bas de mon écran ( sur mon interface) pour me dire « vous n’avez pas le droit d’écrire cela » ou « vous n’avez pas le droit de dire cela » ou » ceci est interdit » ; et ainsi pour n’importe quel article, mais de préférence sur ceux qui sont en rapport avec la politique, la religion, la guerre …

Donc chers internautes en herbe , courage, patience, persévérance,combativité et nous réussirons à créer les conditions d’un monde meilleurs.

Publié dans Non classé Tagués avec : ,
148 commentaires sur “COMMENT GERER UN BLOG : ASTUCES ET CONSEILS
  1. youtube video dit :

    It is faultless and I am glad that I visited this blog.

  2. This blog is really entertaining additionally amusing. I have found many interesting stuff out of this amazing blog. I ad love to return every once in a while. Thanks a bunch!

  3. Woah! I am really loving the template/theme of this site. It as simple, yet effective. A lot of times it as difficult to get that perfect balance between usability and appearance.

  4. Looking forward to reading more. Great post.Thanks Again.

  5. more details dit :

    Hey, thanks for the article post.Much thanks again. Will read on…

  6. I value the post.Much thanks again. Will read on…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*