DES RIVAGES DE LA LAIDEUR OU QUAND L'ART ATTEND UN MONDE NOUVEAU

Il est frappant de constater combien le centre GEORGE POMPIDOU, lieu d’expositions contemporaines et mémoire de ce que fut l’art à partir de 1903, peut nous renseigner sur l’ambivalence de l’art, capable dans le même temps d’être un lieu de perdition pour la beauté, le repoussant ou l’intriguant rivage de la laideur, et de demeurer par l’une ou l’autre de ses catégorie artistique l’étais du culte du beau.

Point besoin d’être un expert pour deviner à l’aulne des collections de tableaux de POMPIDOU, de 1903 à 1960 que la peinture, après avoir subi comme le désaveux de sa capacité à sublimer la nature, sous la concurrence de la photographie, bien plus précise et exacte en restitution à contrario de toutes les expériences plastiques dont la peinture est l’objet, durant cette période:de MONET à KANDINSKY, du pointillisme à l’absence de sujet pour l’abstrait – que si la peinture reste la discipline qui impose le rythme de ses fulgurances aux autres arts, son règne était compté; tandis qu’elle avait inauguré une tendance lourde de l’art contemporain : celle qui consiste à ne s’intéresser qu’à la laideur, au difforme, au monstrueux.

La raison en est-elle que l’art n’ayant plus de fonction sociale, ni machine à faire l’éloge de la belle société, ni relayeur des fondement esthétiques de la société occidentale, qu’à l’instar de sa vacuité il s’est mis également à recenser autant les diverses manières de ne rien proposer sinon des pitreries d’artistes, que d’explorer les diverses facettes de l’anomalie tant physique que conceptuelle – toujours est-il que cette recherche a fini par laminer le statut de locomotive des arts de la peinture. Elle qui de 1903 à 1960 menait toujours le bal, bal des horreurs initié par elle qui finit par ne plus compter après cette date , tandis que semble ne subsister que la laideur, pas même le souffle du bal. Pour la période d’après 1960 , jusqu’à nos jours les collections de Pompidou sont parlantes à cet égard : très peu de peintures, surtout des sculpture-installations où l’étrange prédomine sur le beau.

La collection recense des installations de l’an 2000, mais il semble que tout soit annoncé depuis la décennie 1990 : la peinture est morte, quand ne comptent plus que ceux qui sauront se rendre célèbre parmi les artistes pour leurs surenchères dans l’empire du laid, du kitch, de l’art jetable, éphémère et revendiqué comme tel, sous l’hospice de l’art conceptuel, ou quand l’intention artistique prime sur l’esthétique.

L’écueil pour le collectionneur étant de se retrouvé fourni d’une œuvre dont la cote est éphémère ou artificielle, comme il semble que ce soit le cas de DAMIEN HIRST célèbre pour ses animaux plongés dans du formol, dont la décote vient d’atteindre 60%, il y a peu. L ‘étrangeté du phénomène étant de voir surgir des artistes improvisés artiste du jour au lendemain, millionnaire du jour au lendemain, comme on le constate avec le courant du Street art, si tant est qu’il s’agisse d’un courant, et pas d’une énième réappropriation des techniques commerciales et esthétique du Pop art, ou plus avant des fameux Surréalistes qui décidément auront révolutionnés l’art au point de le dissoudre ! Reste cette expérience totale dont l’art est l’instigateur pour ses croyants comme pour ses artistes pourvoyeurs. Ceci ne nous renseignant pas sur les raisons pour lesquelles l’art contemporain des salons comme des musées voue son âme au détail des laideurs de notre société.

Il semble que l’art de la laideur ou de l’étrange ait ses époques. L’art des grotte préhistorique recense en même temps qu’il semble vouer un culte à ce monde plein de danger qui environne l’univers du chasseur peuplé d’animaux et d’esprits à respecter. L’art du masque dans les sociétés traditionnelles permet d’appréhender concrètement l’invisible que sent l’homme près de lui, dont l’art lui communique la part monstrueuse. Avec l’ère des grandes explorations maritimes, l’art occidentale profane prospère à montrer les faces curieuses des sauvages, préfigurant les catalogues de monstruosités, et les spectacles de cirques auxquels sont conviés jusqu’aux indiens d’Amérique des années cinquante. L’art contemporain n’est donc pas un exemple unique. Il y a que cette rupture avec les supports nobles, comme la toile en peinture, est trop récente pour ne pas apparaitre telle une déchirure de notre âme.

Si le goût du beau semble avoir fuit les préoccupations des artistes d’installation, comme il a moins préoccupé les peintres du XXème siècle, tous les rêves semblent s’être concentrés dans le seul septième art et la musique. Le cinéma compte à son actif plus de rêves de beauté que nulle part ailleurs. l’image y est reine et si elle peut cohabiter avec la démonstration de violence extrême, cela peut être pour mieux ébranler l’âme et participer à son édification et son élévation. La musique accompagne toujours nos rêves d’éternité et le culte des acteurs alimente les rêves de gloires, même s’il les appauvrit en les réduisant au seul désir de célébrité.

L’art est donc toujours la fabrique des grands hommes, le moyen par lequel un être sent qu’il peut être plus grand que sa solitude. Et tapis dans l’ombre d’aujourd’hui, j’en suis convaincu, les artistes de la lumière de demain sauront trouver la voie d’un art qui a assimilé les affres d’une recherche contemporaine qui fouille, bricole, cherche avec les chercheurs, quand elle ne fricote pas avec les techniques industrielles de production – pour s’installer dans un palais de règles esthétiques qui feront sens avec l’inspiration collective future. Palais dont les glaces se briseront à la génération suivante d’artistes, sous l’impulsion de nouvelles découvertes scientifiques ou impulsé par une autre révolution technologique. L’art, les arts ne seront que mineurs, cependant, s’ils renoncent à l’invisible.

Publié dans Histoire de l'Art Tagués avec : , ,
2 638 commentaires sur “DES RIVAGES DE LA LAIDEUR OU QUAND L'ART ATTEND UN MONDE NOUVEAU
  1. Wow, incredible blog layout! How long have you been blogging for? you make blogging look easy. The overall look of your website is great, let alone the content!

  2. As a Newbie, I am continuously exploring online for articles that can help me. Thank you

  3. gaharu embun dit :

    Whats Taking place i am new to this, I stumbled upon this I have discovered It absolutely helpful and it has aided me out loads. I’m hoping to give a contribution & assist other customers like its aided me. Great job.

  4. You actually make it appear really easy together with your presentation but I to find this matter to be really something that I think I would never understand. It kind of feels too complicated and extremely extensive for me. I am taking a look ahead to your next post, I will try to get the grasp of it!

  5. Home Lawyers… […]just below, are some entirely unrelated sites to ours, even so, they’re undoubtedly worth checking out[…]…

  6. witryna www dit :

    Thanks for your kiollsos publication on this website. From my own personal experience, there are times when softening way up a photograph might provide the professional photographer with a little an inspired flare. Often however, this soft blur isn’t what precisely you had planned and can sometimes spoil a normally good image, especially if you intend on enlarging it.

  7. Hi there, just became alert to your blog through Google, and found that it’s really informative. I’m gonna watch out for brussels. I’ll appreciate if you continue this in future. Lots of people will be benefited from your writing. Cheers!

  8. Diet Foods dit :

    It¡¦s actually a great and useful piece of info. I am happy that you just shared this useful information with us. Please keep us informed like this. Thank you for sharing.

  9. I’m not sure where you are getting your info, but great topic. I needs to spend some time learning more or understanding more. Thanks for great information I was looking for this info for my mission.

  10. I have not checked in here for a while since I thought it was getting boring, but the last several posts are great quality so I guess I¡¦ll add you back to my everyday bloglist. You deserve it my friend 🙂

  11. I really like it when people come together and share opinions. Great blog, stick with it!|

  12. Hey! Do you know if they make any plugins to assist with SEO? I’m trying to get my blog to rank for some targeted keywords but I’m not seeing very good success. If you know of any please share. Appreciate it!

  13. Hello fantastic blog! Does running a blog similar to this take a massive amount work? I’ve absolutely no expertise in computer programming however I had been hoping to start my own blog in the near future. Anyhow, if you have any recommendations or tips for new blog owners please share. I know this is off subject however I simply had to ask. Cheers!

  14. beastialty dit :

    fijian pornala passtel videovideos caseros puerto rico3ratghetto gaggers adina jeweldailymotion facesittingninel conde pornrosalina hentai videopurple porn starsppornxxx asinu jizzdaughter sucks dad’s cockcover my face tubeginger snaps porn http://sexy-wet-pantie-vids-pics.blogspot.com/2007_12_01_archive.html
    Your jizz-pump would be so rock-hard, you’d be pleading to wank off while smooching my soles.We indulge in you and if this is fraction of you, then we fill to collect it.It indeed makes him ultra servant too.Once in the lobby she smooched me on the cheek and told me to dangle out there that she was going up to the apartment alone.But I was not delighted by objective rubbin’ her soles.She stood behind and took the sundress off her shoulders, and suspended it on the door.It was raining highly powerfully outside.liquidating my finger and arching forth and wiping it on her pubic mound and then gliding my finger down to her rump slot.His helpful Head poped in and wait to adjust to his size then embark down again.? gliding the bottle into me as she gropes my nub, slither this perceives so kindly as the frosty tough perceiving of the bottle is so refreshingly sumptuous on my supah-steamy humid twat after having the sizzling moist tongue there senses so tantalisingly gracious.Coming simultaneously they stressful and bellowed, polishing against each other in rapture.I continued to stab my tongue into her.She laughs and says do you want to fade inwards and spunk there now?They roam inwards.impartial a small too giant, but then I conception it might work on you since you’re lean.She opened her gams wider and rocked herself against his chisel, her delight button embracing him.James was told to disappear and wait by the door.I took one more survey at her in the lingerie she normally saved for sensational occasions, and then space about getting prepared.Most people gaze it just away, how halt we are, if only they knew how discontinuance we gather, I wonder what they would deem then?One of our favourite things to implement together is to proceed eye a matinee on Sundays.She stretch her ultra-cute lengthy gams and demonstrated me her flawless pubic hair natty-shaved slice.She was real there witnessing tag gargle his first-ever lollipop, which until now, she understanding unlikely..

  15. I’m amazed, I must say. Seldom do I encounter a blog that’s both educative and
    entertaining, and let me tell you, you have hit the nail on the head.
    The problem is something too few folks are speaking intelligently about.
    I’m very happy that I stumbled across this during my hunt for something relating
    to this.

  16. Really enjoyed this post.Thanks Again. Really Cool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*