LETTRE A BACHAR AL HASSAD

Monsieur le Président de SYRIE,

Sachez mon roi, qu’il y a conflit au sein de l’Islam entre OUMA et deux forces armées antagonistes mais pas complémentaires au sein de l’islam.

Jusqu’à présent vous n’avez rien entendu de mes mises en garde, et lorsque je réclame le dialogue au sein de vos six familles de prétendant au trône, et que j’offre 10 MILLIARD DE DOLLARS à l’as des as de n’importe qu’elle armée qui qu’il, ou, qui qu’elle fût pour bombarder votre palais sur cette colline du malheur où vous jouez au tennis, quand à vos pied dans l’hôpital de la mort les prisonniers continuent à être suppliciés : d’une part, vous n’écrivez pas correctement aux représentants de l’Armée libre de SYRIE, d’autre part : il ne se trouve aucun militaire occidentale pour exécuter mes ordres. … quelle drôle de vie que mène le générale désarmé … n’est-ce pas ?

Cependant, je viens d’apprendre que vous venez de perdre un proche durant ces négociation, moi qui réclamait de l’Armée libre de SYRIE qu’elle vous donne six gages de sa bonne volonté …  . Où l’on vois mon peuple qu’IBLIS cherche toujours sa femme … Mais je vous en demanderais autant, n’ayez pas peur de faire la paix avant qu’il ne fut trop grand , trop tardivement égaré dans la nuit de la solitude, le malheur s’abattrait encore sur les deux armées antagonistes, l’une impulsive, généreuse, ultra-violente et sans l’ombre d’un remord dans l’oeil de ses soldats, l’autre composées des anciens dignitaires du ROYAUME PERDU.

Bref comme disait cet autre roi, avant que je n’en fasse mon vingt ( mais ceci est une autre histoire ), vous avez tardé à répondre à l’appel du SEIGNEUR musulman, aussi à MOSSOUL la mosquée où fut déclarée le Califat sera rasée … à moins , soit que vous vous rendiez, soit que je me détache de l’armée libre de SYRIE, soit que vous teniez à faire vaincre par le sabre plongé dans le coeur des femmes et des enfants, le parti d’IBLIS ?

Plus étonnant encore, la beauté du SEIGNEUR … les américains sont capables de bombarder la mosquée mais pas votre palais ,ce que, et vous en conviendrez, je réprouve du stricte point de vue de la stratégie militaire , ainsi que de mon souhait de tuer : non vous-même, mon peuple, mais bien la GUERRE elle-même, depuis la nuit des temps que je m’escrime à la combattre…

enfin, considérez Armées du monde et militaire du monde que l’argent promis est toujours à attribuer si il détruit la mosquée, je la reconstruirai, si vous bombardez votre palais ce qui serait mieux comme la guerre a débutée du fait même que les six familles étaient dans l’indivision, problème juridique, certes, très préjudiciable, je serai comme je désire que vous le soyez : magnanime .

N’attendez pas, tout est possible, pour vous et vos proches, même la mort dans la vallée des ombres .

PATRICK RAKOTOASITERA

ps : au générale américain : comme nous nous retrouvons ténardier !

 PS : LE CONSEIL CHIITE ET SUNNITE PEUVENT – ILS ENSEMBLE PROUVER QUE CETTE MOSQUEE DEVRAIT ETRE INSCRITE AU PATRIMOINE UNIVERSELLE DE L’HUMANITE ?

 

 

Publié dans Histoire, les signes de l'univers, lettre au President de l'EUROPE, politique, question et solutions economiques Tagués avec : , , , , , , , , , , , ,
2 commentaires sur “LETTRE A BACHAR AL HASSAD
  1. Random Google results can sometimes run to outstanding blogs such as this. You are performing a good job, and we share a lot of thoughts.

  2. This is one awesome post.Much thanks again. Cool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*