LETTRE AU VATICAN :

  • «  » Mon cher François,

Je ne suis qu’un homme, certes l’Homme est sur le point de gravir les étoiles… mais franchement mon père,  est-il bon que chaque homme ait le même cœur ? (…) j’ai accepté de vendre la copie robotique de mon organe, seulement comme je vous ai su malade, mais que se passerait-il si tous les hommes ÉTAIENT  sommés d’acheter ce cœur ? (…) ,ma mémoire  a un siège dans mon coeur, n’en déplaise aux foires et au Trône (…) » ».

François,  Hoboam est bien fa et faible en vérité : n’est-il pas le moment, avant le rebond de Hesching que je parle de mon Fils comme je l’ai connu ? (…).

Votre décision risque d’être la mienne : amicalement     PATRICK RAKO

Nota bene : ce n’est parce que si l’on réussi à démontrer la non validité philosophique d’une chose durant sa jeunesse, que rendu à l’âge adulte il soit certain que nous ayons fait le bon procès de ce concept ou précepte que nous dicte la Cause Première… bonne fête nationale belge et pas trop de conneries et aujourd’hui ,pas trop de conneries surtout.

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*