NON A LA DICTATURE !

https://fb.watch/aqW9Crf59-/

France, hivers de janvier 2022, qui peut dire qui sera élu cette année, à la tête de la présidence française ? Personne !

Monsieur Macron adorerait qu il puisse en être autrement, seulement soyons lucides : durant sa mandature, l’actuel chef de l’état n ‘aura eu de cesse de diviser les français, opposant  » les gens qui ne sont rien », aux chômeurs qui ne font rien.

Chômeur qu’il faut sommer de prouver qu’il recherche du travail. Et le radier des listes de demandeur d’ emploi s’ il ne peut le prouver. Pour atteindre l’objectif d’un taux de chômage historiquement bas, les radiations de chômeur ont été facilitées depuis la réforme macronienne de l’assurance chômage. Obligeant des milliers de citoyens à sortir du chômage pour grossir les rangs des prétendants au revenu minimum de solidarité…  Une manière de biaiser la réalité d ‘une augmentation de la pauvreté en France, en déclarant comme Emanuel Macron que l’action utile du gouvernement a permis la réduction du chômage à un plus bas historique !

Comment Emanuel Macron peut-il espérer être réélu ? Les lois qu’il a fait promulguer ont déstabilisées l’économie de millions de ménages. En dehors du fait que l’inflation semble être mondiale, rien n’a été fait sérieusement par son gouvernement pour maîtriser l’augmentation de l’eau, l’électricité, le gaz, le pétrole, les produits de première nécessité !

Pire cette obstination à réaliser des coupes bugdetaire dans tous les service et institutions sociales, comme la caisse d’allocation familiale a pesé sur les revenus des plus fragiles. Ainsi des étudiants dont les prestations qu’ils percevaient de la caf ont été minorées injustement.

Comment ces plus de 10% de la population française qui en 2020 ont eu recours à des aides alimentaires, avec 1 million de personnes qui, en France, ont basculé dans la pauvreté , comment ces citoyens pourraient – ils encore faire confiance à Emanuel Macron ?

Comment peut-il croire que la façon dont il traite les « non- vaccinés  » pourra fédérer au-delà de sa base électorale, alors même qu’Emmanuel Macron s’appuie sur un tissus de mensonges afin de justifier une politique discriminatoire?

Car si l’on en croit le Professeur et virologue Raoult, au contraire de ce que prétend Emanuel Macron : il est faux de prétendre qu il n y a pas de vaccinés qui soient morts du covid , ou en lit de réanimation.   » Le vaccin n’est pas magique ! ».

Au niveau des individus, les vaccins arn conferaient une protection jusqu’à 50% avant l’apparition du dernier variant  » omicron ». Mais depuis  » omicron » , lequel ne semble pas occasionner de décès, les vaccinés ne semblent pas plus protégés que les non- vaccinés.  Les cas positifs au covid concernent 30% des vaccinés et des non-vaccines, sans qu il y ait de différence significative.

La proportion des gens vaccinés atteints par des variants change en fonction des variants. Ainsi avec le variant « delta » 32% des cas positifs étaient vaccinés. Pour omicron 40 à 50 % des hospitalisations concernent des gens pourtant vaccinés. Leur charge virale est comparable exactement à celle des non- vaccinés.  Alors, chose étrange, que lorsque les vaccinés sont positifs au variant delta, ils ont plus de virus en eux que les non- vaccinés ! Pour omicron cela est une certitude, les vaccins arn ne dispensent personne d être porteur du virus  !

 

Aussi, monsieur Macron se trompe et trompe son monde en maudissant les non- vaccinés et en les rendant responsables des difficultés de l’hôpital publique. Au sein du personnel hospitalier on le sait pertinemment : depuis le début de la crise covid 17000 lits ont été supprimés ! Le plan neoliberale de deconstruction de l’hôpital publique à continué durant la crise covid et le gouvernement de Macron n’a rien fait pour stopper le delitement de notre service de santé, préférant sans vergogne et sans preuves scientifiques accuser les non-vaccines d’engorger les services de réanimation.

Le mensonge est d’autant plus grave que les virologues savent maintenant que durant les 15 jours qui suivent l’usage de vaccins arn beaucoup de vaccinés développent le covid et trois mois après leur injection, comme le vaccin n’est plus opérationnel.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la vaccination massive a créé une augmentation des cas de covid documentés ! Malgré 9.5 milliards de doses injectées, dans le monde, la vaccination n’a pas diminué le nombre de cas covid, pire: les cas ont augmenté depuis la vaccination !

Ce qui est vérifiable pays par pays et entre les zones géographiques où  il n y a quasiment pas eu de vaccination, celles où à été employé un vaccin à virus inactivé ; et les autres, les pays où a été imposé un vaccin adn et arn de type expérimentale car jamais employés auparavant.

Partout  , comme en Australie, où le gouvernement se sera montrer être un partisan acharné de la vaccination de masse avec des vaccins adn et arn, ( les australien ont procédés à 44 millions d’injection) : la politique vaccinale a engendré une explosion de cas positifs au covid ! 28 jours après la  vaccination massive des australiens : il y a eu en Australie, 800 000 cas de covid!  Pour un pays qui, avant l’application de cette politique , était resté relativement protégé, les 800 000 cas de covid, représentant 80% des cas que l’Australie a eu depuis le début de l’epidemie.

La Corée du Sud, elle aussi assez tranquille du point de vue de l’ épidémie , en vaccinant massivement (108 millions de doses) , à enregistré un pic de cas positif au covid égal à 25% des cas de covid enregistré depuis le début de l’épidémie.

A Singapour où le Professeur Raoult nous dit qu il n y avait pas de cas, la campagne vaccinale a provoqué une épidémie et un nombre de morts considérable !

Au Danemark, un mois après leur grande campagne vaccinale, ils enregistrait l équivalant de la moitié des cas covids que les danois ont eu jusqu à présent.

En France, après ce dernier mois et 15 millions de doses vaccinales  administrées, il y a eu 380 000 cas positifs au covid, soit 25 % des cas qu il y a eu en France depuis le début de l’epidemie !

Nous sommes bien loin du discours officiel et si comme le pense le virologue Raoult, un variant mutant tout les quinze jours et après 7 à 8 mutation, il s’épuise… Omicron, le dernier variant en date, en est à sa troisième, quatrième mutation. Or si cela se passe comme pour le variant « Marseille 4 et delta », omicron s’éteindra dans 2 mois… Macron cherchera t il a défendre le point de vue des industrie pharmaceutique qui ont vendu à l Europe l équivalent de 10 doses par citoyen. Cela dépendra de la mobilisation des populations mondiales.

Patrick Rakotoasitera

 

 

Publié dans ideostratégie, politique Tagués avec : , , , , , , , , , ,
Un commentaire sur “NON A LA DICTATURE !
1 Pings/Trackback pour "NON A LA DICTATURE !"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*