Paul Rakotoasitera 14 ans et déjà une bande dessinée en préparation : PARADIS 21 (histoire)

WhatsApp Image 2019-06-10 at 18.02.57

L’histoire d’un groupe de pote orphelin qui sont tous dans un gang qui se nomment « GUNS » et dont les vrais membres se nomment de la même façon. La bande vit grâce au deal dans la rue, leur journée est rythmée par des trafics, des bagarres avec d’autres bandes. Ils glandent toute la journée au 3B de la dalle (bâtiment abandonné dans la plus grande cité du 21ème) . Jusqu’au jours ou lors d’une soirée dans un tunnel à l’abandon, Paul trouve une énorme marchandise dans du cellophane sur lequel est écrit en russe, il trouve aussi une mallette et la prend avec lui. La soirée continue est le groupe a la merveilleuse idée d’ouvrir la mallette pour ce qu’il y a dedans mais grosse déception ce n’est que des bouteilles en ferraille avec un en bout qui permet de prendre l’air à l’intérieur. Ils testent, ils kiffent et en redemandent mais Éddi a une idée, il se demande si en vendant ça peut rapporter gros ? Et leur raisonnement était bon car petit a petit tout le 21ème est fourni surtout au niveau des collège, lycée, université et boîte de nuit. Ils renversent toute la concurrence car de nouvelles recrues rentrent chaque jours dans le nouveau gang qui se nomme « les FUCK BOYS » pour en vendre dans leur secteur et dans leur rue, ils ont un gang très bien organisé (organisation tout droit sortit de « Narcos ») et surtout ils peuvent vendre, re-vendre et acheter en toute légalité. Mais les ennuis commencèrent pour le groupe quand une cité voisine en détresse voulut se venger contre le gang pour avoir empoisonné un gamin à cause de l’air comprimé, et peu après leur ancien gang s’embrouille avec eux pour avoir niqué leur bizness a cause de leur nouvelle drogue puisque que maintenant tout Paris est accro ainsi que le nord d’Ivry, et Boulogne. Mais les ennuis continuèrent, après qu’un des potes du groupe meure en se suicidant après avoir pris de l’air et après avoir attaqué et mangé les doigts de Lucas et de s’être défiguré le visage avec un couteau (on aurait dit un homme possédé par Satan), car des guerres de secteur et des guerres de gang continuent, des prises de pouvoir forcé, la découverte d’un énorme complot dans lequel le président de la Russie (qui amène sa nouvelle religion et qui commence une 3ème guerre mondial), Hitler et une organisation secrète mondial est impliqué, l’intervention de cette fameux organisation qui s’intéresse beaucoup a cette drogue et qui est lié avec le gouvernement Français et à l’origine du quartier 21 et ces mystères, l’augmentions de mort à cause de l’air comprimé et surtout la naissance de séquelles, après en avoir beaucoup pris, qui infecte tout les drogués de Paris, et de d’autre département, ce qui les rends extrêmement violent et dangereux, cela plonge bientôt tout le pays dans le chaos. Mais quels terrifiants mystères renferment cette drogue que la bande appelle maintenant :
« POCOS* LE PARADIS 21 »
*=virus destructeur dans les année 2000 qui est peut être éteint aujourd’hui

WhatsApp Image 2019-06-10 at 18.03.00

PERSONNAGE de PARADIS 21 :
(Membres du groupe des chefs sont appelé dans le quartier : « les sales gosses » alors que les autres membres du gang sont nommés les « FUCKS BOYS » (= c’est aussi le nom de l’organisation)
#Toutes ces personnes sont membre d’un groupe de pote qui sont des sous-chef du gang, et dont les chef du groupe sont Paul et Éddi. Tous les amis ont plusieurs point en commun tels que :
-la plupart adorent le catch et le skateboard (ou sport extrême en tout genre)
-ils aiment aussi foutre la merde pour rigoler
-ils aiment aussi ne rien branler toute la journée ou faire des trucs cools (faire du sport, joué au jeux vidéo, skater, juste traîner dans la rue, faire de l’urbex et du parkour ou même se défoncer sans drogue)
-ils sont presque tous des vrais Jackass
-ils tous un point commun qui les relie et qui force leur amitié mais beaucoup ne le savent pas.
-ils sont aussi des petits dealers de quartier : pour se faire de la money ( même si parfois ils préféraient faire autres choses).
Mais bon ça c’était avant.
=> Les membres sont :
-Paul } les frères
-Éddi } Rako
•Chefs du groupe des boss des leaders du gang, ils gèrent d’à peu près tout ce qui touche de loin ou de de près à leur trafic, ils sont aussi chargés avec d’autre gars de trouver la nouvelle marchandise (caisses d’air comprimé) a vendre.
HISTOIRE :
Ils savent peu de chose sur leur « enfance » puisque qu’ils n’ont pas de famille et puisque qu’ils sont totalement amnésique car après leur 10 ans (enfin 10 ans pour Paul et 11 ans pour Éddi) ils ne se souviennent de rien, juste quelque souvenir par-ci par-là qui sont totalement mystérieux et effrayant. Ils ont commencés à avoir de la mémoire que quand ils ont passé la porte du QG où ils se sont lié d’amitié avec tout le monde (collégiens non orphelins et membres du foyer et de l’interna). Ils y restent pendant un an et partent pour aller, soi-disant, chez leur oncle. A la rue, ils commencent a traîner à la dalle et rencontrent (lors d’un rackett dont ils sont les victimes) un vieux monsieur ex-militaire et ex-membre des « GUNS » que tout le monde appelle Papy, dans le quartier, qui les héberge chez lui dans la tour 3B en échange d’aide dans sa Pizzeria. Dans l’appart, les deux frères rencontrent d’autres enfants comme Nico, Jonas, Glenn, Daya, Emil, Enzo, Marius, Maya, Hélène, Malou (crush de Paul), Naomia et Fodé. Le groupe se lie d’amitié et aide leur nouveau « père » dans la Pizzeria, même si Papy a l’air de renfermer beaucoup de secrets. Pour se faire de l’argent, Paul et Éddi rentrent dans le gang des « GUNS » grâce à l’aide de Papy et monte facilement les échelons. Traînant souvent dans la dalle, ils se font beaucoup de potes et se font avec leur aide assez d’argent pour aider Papy. Mais lors d’une descente de flics au 3B, plusieurs familles se font expulser et l’organisation enfantine et la police rentre par effraction dans l’appart et menace d’arrêté Papy et emmener de force les gamins. Le petit groupe refuse et la police interpelle violemment et frappe Nicolas au visage, Papy fout de rage agresse le kondé et puis le massacre commence : pour se défendre le policier utilise son flingue et tire dans la foule, Marius se prend une balle en plein ventre. Les enfants ripostent en attaquant le groupe de flic mais le policier ripostent de nouveau en tirant ce qui cloue presque tout les gamins a taire. Les tirent amènent d’autre membre des « GUNS » et une fusillade commence entre les keufs et le gang. Bientôt l’organisation enfantine attaque les gosses pour les amener de force, un des employé prend de force Malou, blessé, mais se prend un coup de point par Papy mais se fait tirer dessus par un policier aussi membre de l’organisation ; totalement vénère les frères Rako blessent très gravement celui-ci . Puis des renforts arrivent et tout le monde fout le camp. Résultat de cette bavure policière :
Malou, Enzo et Hélène meurent subitement de leurs blessures, le reste du groupe est aussi gravement blessé puis est remis au QG, Paul et Éddi sont accusé d’agression aggravée envers les forces de l’ordre et réussissent à esquiver la prison pour majeur mais sont quand même envoyés 2 ans en détention pour mineurs (où ils seront toujours envoyé en isolement alors que la moitié du temps ils n’avaient rien fait) et puis Papy est kidnappé et revient un mois plus tard totalement déstabilisé, choqué et traumatisé et surtout paraplégique.
Paul et Éddi vont faire connaissance avec la bande vers la fin de leur séjour carcéral alors qu’ils sortaient de l’isolement. Ils se lient tout de suite facilement à la bande et deviennent amis avec chacun. Ils soudent le groupe et renforcent leur amitié, le petit gang devient très vite inséparable et les deux frères sont très vite montrés comme les leaders. Dehors, ils rentrent tous le gang des « GUNS » pour commencer sur des bonnes bases et se font beaucoup de contact, leur bande s’agrandit de plus en plus ; et lors du énième soirée au tunnel (second QG du groupe) ils trouvent enfin une marchandise a vendre.

WhatsApp Image 2019-06-10 at 18.02.57(1)

WhatsApp Image 2019-06-10 at 18.02.59(1)

WhatsApp Image 2019-06-10 at 18.02.59(2)

WhatsApp Image 2019-06-10 at 18.02.59

Publié dans Journal fou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*