TABLEAUX ETHNO-SURREALISTES DE 2015 , 2016

Voici quelques tableaux que j’ai réalisés cette année où celle d’avant. Je remarque que ce que je crois percevoir de la situation du marché de l’art et de l’attente des collectionneurs m’a globalement engagé dans un processus créatif plutôt plus appliqué et minutieux que mes réalisations des années 90 et 2000 , lorsque mon travail était encore tout dominé par l’influence de Matisse, des fauvistes et des impressionnistes. Du reste, la partie de mon travail qui a le plus retenue l’attention de la maison de vente Piasa est précisément celle où la manière est réaliste, voir  » très » réaliste et exécutée avec des pinceaux très fin. Exit Matisse et sa simplification des formes, ironie de la vie : il semble que chez moi l’autodidacte, ce que l’on recherche soit mon travail le plus maniéré. Ironie de peintre : alors que cette façon de peindre me mangeait tout mon temps et risquait de ne pas me permettre d’atteindre ce nombre conséquent de productions en fin de carrière, qu’on peut espérer d’un peintre, soit entre deux cent cinquante et quatre cents créations – il se trouve que remarquant que la plupart des gens préféraient les tableaux « un peu appliqués » j’ai, depuis, appris à les exécuter presque aussi rapidement que ceux inspirés de Matisse et bien sûr de Picasso, lesquels, en revanche, ne me demandent guère plus à ce jour qu’une ou deux séances, certes ultra-énergiques… .

116

102

107

109

 

Publié dans commentaire de tableau Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*