CEQUE JE SAIS D’INTERNET, DES GAFA et de leurs moyens de surveillance : www.patrick-rako.net dans toute ce capharnaüm organisé !

Ceux et celles ,internautes surpris de la disparition de mon site dans le classement des sites selon leur fréquentation journalière ; lorsqu’ils liront ces lignes, apprendront que la relégation de www.patrick-rako.net  à la 99 millionième place n’est pas le fruit du hasard.

Mon « hébergeur » ayant été racheté, il m’a été signalé, après que j’ai eu demandé pourquoi mon autre nom de domaine : www.patrick-rako.nuxit.net n’existait plus – il m’a été signalé que je ne pouvais plus utiliser le nom « nuxit ».

Or, www.patrick-rako.nuxit.net  a été successivement classé depuis 2006, à son apogée au 8o millièmes rang, sur 20 millions de sites ,quatre ans après sa création… en 2011, et durant toute la mandature de Nicolas Sarkozy, plusieurs fois le site a été bloqué ; certains articles politiques et sur la guerre ,je ne réussissais jamais à les terminer,comme depuis le tableau de bord du site, où j’écris mes articles, j’avais l’horrible impression de ne pas en avoir le contrôle : non seulement le clavier de mon ordinateur,par moment, devenait immetrisable,  régulièrement aussi, le correcteur de mon tableau de bord réécrivait mes mots, en biaisant le sens de mes phrases… puis le site n’a plus affiché sur le blog, que la dernière page écrite,  interdisant aux visiteurs du site de pouvoir consulter tous les articles antérieurs , ce pendant des semaines… faisant chuter l’audience du site, qui à cette époque était très visité par les traders, avides ,alors, de points de vue nouveaux et macro-économiques qu’offraient ce média. Cela pour la partie anglophone de mes visiteurs, car pour la France, l’affluence a été surtout le fruit de mon passage en 2008, dans l’émission « zones interdites ».

Après 2008, de 2011 à 2012, le site a été d’autant plus suivi dans les pays du maghreb, que , fort de mon audience dans les pays anglophones, j’ai quasiment tout de suite commencé à écrire des articles en faveur des révolutionnaires du  » printemps arabe « , choisissant de présenter le mouvement comme une alternative aux montées des radicalismes religieux dans les pays musulmans. Vers 2012 aussi, j’ai été un des premiers blogueur non musulman mais islamophile, à pouvoir dialoguer avec l' »ouma »  mondiale, en profitant de mon site pour diffuser des idées ayant trait aux droits des femmes et à la direction éthique que devait prendre l’islam pour ne pas sombrer dans l’obscurantisme. Au plus fort de ces prises de partie journalistique, le site a été suivi en Afrique du Nord, Centre Afrique,au Pakistan, en Inde,au total dans plus de 15 pays n’ayant ni la même culture ni la même histoire, si l’on considère qu à  cette époque le site était très regardé aux États-Unis, en Angleterre, au Canada,même en Russie…

J’ai eu l’impression de faire l’objet d’une surveillance moins acharnée, sous la mandature de François Hollande. Pour en avoir fait la critique,  cette présidence se revendiquant »social-démocrate  » n’a eu de cesse de promulguer une politique néoliberale, durcissant les lois du travail au détriment des salariés,  et detricottant un peu plus le tissus industriel français ; politique qui annonçait déjà la collusion du monde politique,médiatique et des grands industriels ,d’une élite française jouissant de ses hôpitaux privés, de plus en plus aussi, de milices privées, et qui tel qu’au début du xx ème siècle , dispose d’une cohorte de sympathisants politiques, à l’instar du président Macron pour lui permettre de faire main basse sur le bien publique : la privatisation de la loterie nationale et de l’aéroport de Paris,comme EDF sont autant de montage financiers scandaleux, par la prevarication du bien commun qu’ils impliquent : on ne vent pas quelques milliards des entreprise qui tous les deux ans rapportent déjà 1,5 milliard !

 

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*