EXTRAIT

Extrait de  » Azarius » chapitre VII :. En FRANCE, le mouvement sest radicalisé, lorsque les gens ont vu les forces de lordre évacuer brutalement lesplanade de la DEFENSE où nous étions. La convocation dun sommet de crise du G20 a précipité les évènements. Les gouvernements du monde voulaient adopter une stratégie commune, afin de répondre à un mal commun. Les premiers « révoltés du capitalisme » sétaient réunis au pied de WALL STREET. Et le gouvernement a commis lerreur de croire quil pouvait durcir le ton. Il est, depuis lors, devenu évident que la DEMOCRATIE est réduite à nêtre quune simple machine économique parmi dautres machines économiques, dont le gouvernement préfèrerait mettre en suspend les libertés individuelles qui en faisaient la noblesse, plutôt que de remettre en cause le système financier qui en a pris le contrôle. La DEMOCRATIE nest plus quun gouvernement du peuple par une élite, et un gouvernement, non pour le peuple, mais pour le maintien de cette élite. Tout le monde en est maintenant convaincu. Depuis, nous avons été rejoint par ces salariés que dégoûte leur aliénation collective, et que motive le désir de voir advenir un monde, sinon neuf, du moins pas abruti dillusions trompeuses. Les raffineries sont bloquées, les administrations paralysées, les trains empêchés de circuler par des cheminots décidés à faire entendre la voix des révoltés. Tout PARIS parle de la destitution imminente du gouvernement.
Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*